Vous savez que j’ai essayé beaucoup de choses dans ma vie. Beaucoup. En ce moment, je ressens le besoin de voir une nutrionniste. J’ai envie de changer mes habitudes alimentaires pour être mieux dans ma tête et dans mon corps.

Je ne souhaite pas passer un million de tests pour connaître mes allergies alimentaires, je ne désire pas acheter des centaines de suppléments, comme je l’ai déjà fait, et je ne veux pas qu’on me vende la dernière diète à la mode, qu’elle soit cétogène ou FODMAP (déjà fait aussi… mais à moitié, pour être honnête). Je veux juste quelqu’un pour m’aiguiller et m’aider. Et qui sache faire montre d’empathie.

J’aimerais, pour une fois dans ma vie, apprendre à manger de façon équilibrée. Vous savez, la fameuse voie du milieu dont parle le bouddhisme?

D’un extrême à l’autre

Ben moi, cette voie-là, je ne l’ai jamais trouvée. Faut dire que je n’ai aucun sens de l’orientation, ceci expliquant peut-être cela… Soit j’embarque sur l’autoroute, à pleine vitesse, me lançant dans le végétalisme alors que je souffre du syndrome de l’intestin irritable et que je ne cuisine PAS, ou encore je consulte une naturopathe sur une base régulière qui me demandera une culture de selles (yep!) et me vendra des tonnes de suppléments tout en me faisant un traitement d’auriculothérapie (je me suis sauvée après ça), soit je me promène sur des routes de campagne en changeant de toutes petites choses, ou en faisant les choses à moitié et, ne voyant pas de résultats, je replonge illico dans mes vieilles habitudes.

Une vraie championne.

J’ai lu tous les livres, sur tous les sujets touchant le mieux-être. J’ai essayé une multitude d’approches. Là, j’ai envie d’apprendre à faire les choses bien. À être bienveillante envers moi-même.

Et vous, êtes-vous gentille avec vous-même, tout en vous bottant les fesses quand c’est nécessaire, ou vous êtes plutôt du genre à être votre pire ennemie?